De la passion avant toute chose

"(Freischütz Ouverture:)
(...) Un début de concert formidablement prometteur. Déjà, l'orchestre montre quelle unité il peut atteindre: à couper le souffle, comme d'un seul jet, l'œuvre se déploie d'un archet souverain et avec une homogénéité prodigieuse. Eva Meitner dirige avec assurance, précision et un charme intérieur qui entraîne irrésistiblement. 

(Bruch, concert pour violon et orchestre:)
(...) L'orchestre accompagne les solistes avec sensibilité, tout en nuances, suit avec ferveur chaque élan musical et devient ainsi, dans une intime communion, interprète à part entière.

(Brahms, symphony 2:)
(...) La conception et le dessein de la chef d'orchestre s'accomplissent au plus haut niveau (...) Elle et l'orchestre ne forment plus qu'un et réalisent ensemble un tableau sonore digne de Brahms. Félicitations et merci cordialement pour cette admirable prestation. (...)"

(Sächsische Zeitung, Hoyerswerdaer Tageblatt, 11.5.15, Dora Gebauer)

Ovation debout

« (…) Posément et sans précipitation, Eva Meitner a dirigé l'ensemble à travers un Prélude de Weber plein de fraîcheur. Les musiciens ont suivi ses instructions avec une assurance remarquable. Et il aurait fallu manquer d'âme pour ne pas frémir, même tardivement à l'adagio du Premier Concert pour Violon en sol mineur, annoté par Bruch.

(…) Après cette mémorable soirée musicale, la toute jeune coopération entre l'Orchestre Symphonique de Hoyerswerda et sa nouvelle maestra Eva Meitner doit être considéré comme un formidable succès. Ce nouveau partenariat est d'ailleurs allé droit au cœur du public, qui s'est spontanément levé pour l'ovationner. (...) »

Lausitzer Rundschau, 12.5.15, Mandy Decker

Großartige Musik und brilliantes Orchester

Musikfesttage sind Geschichte

Sinfonisches Orchester beschließt Musikfesttage

Lichtfest Leipzig 2018

Lichtfest 2018 setzt starkes Zeichen für Teilhabe

2018 gehört die ganze Bühne beim Leipziger Lichtfest den Frauen

10. Lichtfest: So erinnert Leipzig an die Friedliche Revolution